Dr. Eran Tas - Faculté Robert H. Smith des sciences de l'Agriculture, de l'Alimentation et de l'Environnement

Dr Eran Tas a rejoint le département des sciences du sol et de l'eau de la Faculté Robert H. Smith des sciences de l'Agriculture, de l'Alimentation et de l'Environnement en octobre 2012.

Il a  brillamment terminé ses études à l'Université de Jérusalem par un doctorat en chimie atmosphérique à l'Institut des Sciences de la Terre. À la fin de son doctorat, il fait un stage postdoctoral de trois ans à l'Institut Max Planck de chimie à Mainz, en Allemagne, puis obtient un poste d'enseignant-chercheur à l'Institut Weizmann.

Les recherches du Dr Tas se concentre sur le déséquilibre chimique post-industriel entre le sol, l'eau et les plantes. Lorsqu'on lui  demande comment il est arrivé à ce sujet de recherche, il explique: «J'ai commencé en tant que chimiste. Mais j'ai toujours été intéressé par la façon dont la chimie fonctionne dans le monde réel et comment les actions humaines, telles que la pollution, influent sur les activités chimiques dans l'environnement. Passer à la Faculté des sciences de l'Agriculture et de la Botanique semblait naturel pour moi qui a toujours été extrêmement intéressé par les plantes. Ce qui m'intéresse ici, c'est la relation à double sens entre l'atmosphère et les plantes. je suis fasciné par la vision globale des choses, de voir que tout influe sur tout et qu'il est tout simplement impossible de déconnecter l'atmosphère des plantes et du sol ".

A propos de son retour en Israël et à l'Université hébraïque de Jérusalem, Dr Tas dit, «D'un point de vue professionnel, il était important pour moi d'aller à l'étranger, mais Israël est ma maison et c'est là où je veux être. Je veux participer à l'Etat d'Israël et à l'avancement de la recherche ici. j'ai fait toutes mes études à l'Université hébraïque de Jérusalem et j'ai l'impression d'avoir grandi ici. Alors, quand je suis revenu à l'UHJ, c'est comme si je rentrais tout naturellement chez moi.

Tas se concentre actuellement sur deux grands projets de recherche dans ce domaine et est en train de constituer son équipe de recherche qui sera composée de deux étudiants en doctorat et d'un étudiant en maîtrise.