DOCTORAT HONORIS CAUSA POUR LE PRÉSIDENT DU PARLEMENT EUROPÉEN

Le Président du Parlement de l'UE s’oppose au Boycott de l’Union Européenne envers Israël

Martin Schulz s’est exprimé à ce sujet lors de la cérémonie du Doctorat Honoris Causa de l’Université hébraïque de Jérusalem qu’il a reçu pour son leadership, son engagement en faveur des droits de l'Homme, et ses efforts pour approfondir les relations de l'UE avec Israël et ses universités.

Le président de l'Université hébraïque de Jérusalem, le professeur Menahem Ben - Sasson, a décerné la plus haute distinction de l’UHJ au Président du Parlement européen Martin Schulz lors d'une cérémonie qui s’est tenue sur le Mont Scopus. Le doctorat honoris causa lui a été remis en reconnaissance de son engagement pour approfondir les relations de l'Union européenne avec Israël et avec les universités israéliennes, mais aussi pour son engagement en faveur des droits de l'Homme et pour avoir condamné publiquement l'antisémitisme, l'exclusion et l'intolérance.

En recevant le prix, M.Schulz, très ému, a déclaré: « C'est un moment exceptionnel dans ma vie. Je ne pouvais pas cacher, et ne vous cacherai pas, mon émotion de recevoir un doctorat honorifique de cette prestigieuse université. " Il a ajouté:« Recevoir cette distinction ici est un signal qu'il y a plus de chances qu’une coopération fructueuse et approfondie existe entre l'Union européenne et Israël que ce qui est généralement perçu ou discuté publiquement, et que nous devons renforcer notre coopération sur la base d’une compréhension mutuelle et de confiance, et non de méfiance. "

Le Président Schulz a ensuite prononcé un discours et répondu aux questions du public. Les extraits de cet échange peuvent être téléchargés sur http://bit.ly/1nsiT7C , ou consultés sur YouTube à http://youtu.be/_PqWpbeEho4 . Les photos peuvent être téléchargées sur http://bit.ly/1m3yz5T .

Interrogé sur l'approche du Parlement européen concernant des initiatives de boycott financier contre Israël, le Président Schulz a répondu : " Il n'y a pas de boycott au Parlement européen, il n’y a certainement pas une majorité pour un boycott potentiel. Il y a un débat si certains des produits fabriqués dans territoires occupés par des colonies pourraient avoir accès au marché de l'Union européenne en compatibilité avec les règles de l'Union européenne, et c'est un débat ouvert. Mon opinion personnelle est que le boycott n'est pas une solution à tout. Et donc en tant que président du Parlement européen, j'ai été fortement en faveur, par exemple, de la mise à niveau de la coopération scientifique entre l'Union européenne et Israël "

Il a ajouté : " Le boycott est un mot très dur. Boycotter signifie bloquer complètement la coopération et les échanges entre les pays. Nous ne parlons pas d'un tel boycott. Il n'y a pas de position concrète de l'Union européenne ou de ses institutions concernant un boycott des produits israéliens."

Interrogé sur le processus de paix israélo-palestinien, le Président Schulz a déclaré: "Plutôt que l'Union européenne intervienne dans un débat si complexe, je préfère soutenir dans  un premier temps les efforts de Kerry (le secrétaire d'Etat américain) à rapprocher les deux parties sans préjugés et sans conditions préalables. La meilleure façon de commencer les négociations est de ne pas poser les conditions dès le premier jour. C'est d'ailleurs ce dont j'ai discuté hier avec Mahmoud Abbas. Si les deux parties étaient prêtes à dire « Nous allons commencer sans préjugés et sans conditions ", ce serait déjà une étape historique. "

Martin Schulz a été élu Président du Parlement européen le 17 Janvier 2012. Il est marié et père de deux enfants.

Né le 20 décembre 1955, Martin Schulz a grandi à Hehlrath  en Allemagne, près de la frontière germano- hollando-belge. Après le lycée, il a été apprenti  libraire et en 1982, il a ouvert sa propre librairie à Würselen, qu’il a dirigé avec succès pendant 12 ans. A  l'âge de 19 ans il  commence sa carrière politique en rejoignant le Parti social-démocrate d’Allemagne. A l’âge de 31 ans, il est le plus jeune maire élu de Rhénanie de Nord -Westphalie, un poste qu'il a occupé pendant 11 ans.

Depuis 1994, Martin Schulz est un membre du Parlement Européen et a été membre de nombreux comités, d'abord auprès du  sous-comité pour les droits de l'Homme puis à la commission des libertés civiles et des affaires intérieures. Il a dirigé les députés du Parti social-démocrate depuis 2000 et a ensuite été élu vice-président des eurodéputés socialistes.

En 2004, il a été élu chef du deuxième plus grand groupe au Parlement Européen. En tant que leader des Socialistes et Démocrates au Parlement, Martin Schulz a fait campagne pour la justice sociale, la promotion de l'emploi et de la croissance, la réforme des marchés financiers, la lutte contre le changement climatique, la défense de l'égalité et la création d’une Europe forte et plus démocratique.

Tout au long de sa carrière, Martin Schulz a démontré un engagement envers la sécurité d’Israël, l'approfondissement et le renforcement de la relation entre l'Europe et Israël.