Le laboratoire pour l'étude des maladies neurodégénératives soutenu par les amis belges de l’Université Hébraïque de Jérusalem

 soutenu par Les Amis Belges de l'Université Hébraïque de Jérusalem :

Le terme « maladies neurodégénératives » désigne collectivement un ensemble d’affections qui touchent principalement les neurones du cerveau humain. Ces maladies, notamment la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et la maladie de Huntington, touchent des millions de personnes dans le monde.

Le risque de développer une maladie neurodégénérative augmente considérablement avec l’âge. Les améliorations généralisées des soins de santé ont allongé l’espérance de vie, ce qui signifie que davantage de personnes pourraient être touchées par les maladies neurodégénératives dans les décennies à venir. Il est donc primordial de mieux comprendre les causes de ces maladies.

L’objectif du Centre de Recherche sur le Cerveau Edmond et Lily Safra (ELSC), n’est pas de trouver une solution miracle pour une maladie cérébrale en particulier. Au contraire, la mission du nouveau Laboratoire pour l’étude des maladies neurodégénératives sera de promouvoir un programme dynamique de recherche en neurosciences, en élaborant et en adoptant de nouvelles approches technologiques et théoriques avec la plus grande compétence, tandis que les sciences du cerveau se développent dans le monde.

La mission et la structure de l’ELSC offrent déjà une flexibilité généralisée, orientée vers l’avenir en matière de recherche sur le cerveau. Par exemple, l’ELSC se concentre sur l’étude du calcul dans les circuits neuronaux, en partant du principe qu’en combinant une compréhension à haute résolution des circuits neuronaux locaux (des gènes aux neurones et aux synapses) et une théorie globale des principes computationnels du cerveau, il serait possible de comprendre l’ensemble des mécanismes du cerveau.

La direction de l’ELSC est convaincue que cette compréhension sera à la base d’une véritable médecine d’avenir, basée sur les connaissances. L’ELSC a l’intention de recruter et de soutenir des scientifiques pour relever ce défi. Il s’engage  à continuer de vérifier et d’évaluer les connaissances actuelles pour permettre à de nouvelles stratégies d’émerger, jusqu’à ce qu’il puisse trouver la bonne façon de permettre à l’humanité de guérir, de prévenir et d’éliminer les maladies liées au cerveau, grâce à la compréhension de cet organe.